Découvrez les auteur belges

samedi 4 août 2012

Les gardiens de l'éternité - Alexandra Ivy




Tome 1 - Dante


Résumé

Ca a été une journée d'enfer pour Abby. En quelques heures, elle a survécue à une explosion, a vue son employeur mourir, a fait un rêve surprenant, et maintenant elle se trouve dans un hôtel miteux de Chicago avec le sexy et surnaturelle Dante, un homme qu'elle désire et qui l'effraie.

Depuis 341 ans, Dante a protégé les gardiennes du Chalice, une femme mortelle choisie pour retenir l'obscurité. Un coup terrible du destin a fait d'Abby cette femme, cette gardienne. Il y a trois heures encore, Dante usait de ses charmes pour la séduire et maintenant, il doit la protéger. Et ça, jusqu'à sa mort.

Un plan terrifiant a été mis en mouvement, qui plongera Dante et Abby dans une bataille épique entre le bien et le mal. Une course désespérée pour sauver leur amour...

Mon avis.

Dante, un vampire, est enchaîné depuis trois siècle au Calice, une humaine en qui des sorcières ont placé le Phénix, la force du bien sur terre, qu’il doit absolument protéger.
Par accident, le Calice meurt mais, avant de rendre son dernier souffle, elle arrive à transférer le Phenix en Abby, sa bonne.
Abby se retrouve ainsi traquée par toute sorte de démon qui ne rêvent que de l’offrir aux Princes des ténèbres qui ne pourra reprendre sa place sur terre qu’après la destruction du Phénix, les deux forces ne pouvant survivre sur le même plan astral.

Un résumé qui nous annonce beaucoup d’action. Mais… 
Après seulement deux pages où Dante fait des avances à Abby, celle-ci ne peut qu’admettre qu’elle aussi est attirée par le vampire. Et nous voilà parti dans un livre rempli de « je t’aime, mon amour » et de pulsions sexuelles à tout bout de champs.

Bon, les sigles sur la couverture nous avaient prévenus : Sexy/Romance et effectivement, il y a de la romance et Dante est, selon les nombreuses descriptions de l’auteur, plutôt sexy. Je trouve que les signe sur les couvertures (dos) des livres Milady sont bien pratiques et justes.

Revenons au livres, l’auteur réussit néanmoins l’exploit de ne jamais tomber dans la vulgarité, il y a bien quelques scène de sexe torride mais les mots sont choisis pour être imagés et non vulgaire.

Je dois bien avouer qu’un peu plus d’action n’aurai pas été pour me déplaire. A part, l’enlèvement d’Abby par un sorcier, une petite scène de « bagarre » entre le sorcière et Dante, il faut attendre le fin du livre pour avoir une petite scène d’action qui n’est même pas vraiment digne de ce nom.

Ce livre est une merveille pour les amateurs de romance sans trop de rebondissements, tout est assez attendu.

Le style très répétitif m’a plutôt dérangé, trouvant même par moment que l’histoire tournait en rond.

Ma note sera de 3/5, un peu plus de la moitié car le thème est respecté et qu’aucune vulgarité n’endommage l’histoire.





Tome 2 - Viper

Résumé

Lady Shay est la dernière de son espèce. Mi-humain, mi-Shalott, son sang est un inestimable aphrodisiaque pour les vampires qui le considèrent comme encore plus précieux que l'or. Même si les Shalotts sont des assassins de renom, une malédiction lancée à l'encontre de Shay l'envoie dans la quartier du marché aux esclaves, où son sort est plus qu'incertain... Viper, le captivant chef d'un clan mortel de vampires, n'arrive pas à s'expliquer son désir de posséder cette belle Shalott qui lui a sauvé la vie par le passé, mais maintenant il est libre de faire ce qu'il veut d'elle. Étrangement, alors qu'il désire à la fois le sang et le corps de Shay, il voudrait qu'elle s'offre volontairement à lui. Mais un mal secret poursuit Shay depuis qu'elle a quitté le marché aux esclaves aux côtés de Viper. C'est un mal qui met en danger l'existence même de Viper et des siens et il n'y a aucune raison qu'il doive se frotter à un tel danger juste pour protéger une Shalott. Mais l'amour qu'il ressent pour Shay est suffisant pour lui donner la force d'aller en enfer pour elle si ça signifie passer le reste de l'éternité à la tenir dans ses bras.La couverture.


Mon avis


Sur la couverture, l’image de Viper prédomine, il est sensé être magnifique et attirant mais personnellement il me fait plutôt peur. Evidemment il représente un vampire très dangereux donc ce doit également être l’effet recherché. Le titre est bien mis en évidence ainsi que le nom du volume. Ici pas de numéro de tome, juste le nom du « héros » pour distingué les différents volumes.


Après un avis mitigé sur le premier tome et pas très convaincue pour la suite, j’ai été très surprise d’apprécier d’avantage le second volet. On a pourtant le même schéma que pour le premier volet, un vampire désire fortement une femme, celle-ci le repousse de manière peu convaincante avant de succomber aux charmes du vampire. 



Dans ce deuxième tome même si le côté romance est le fil conducteur de l’histoire, il n’en est pas le seul contenu. L’histoire plus mouvementée, mieux suivie. 

Le caractère fort, la fierté et la fidélité en amitié de Shay m’ont beaucoup plu. 
Viper, un chef de clan dont chacun craint jusqu’à son nom, devient un cœur tendre dès que Shay est dans son parage. 
Shay ayant d’excellente raison de détester les vampires, Viper doit faire preuve de détermination et de patience pour gagner son cœur. 

J’ai également apprécié de rencontrer à nouveau le couple Dante/Abby. Je trouve que dans une série, il est important de garder un lien entre le différents tomes et j’avais crains que les histoires soient totalement indépendante l’une de l’autre. 

Du côté de la plume de l’auteur, je l’ai préféré ici, ce que je n’avais pas aimé dans son style dans le premier tome a complètement disparu, plus de côté répétitif, plus l’impression de tourner en rond, un style plus affirmé. 

Il est maintenant indéniable que la suite sera rapidement dans ma PAL.


Résumé


Darcy Smith a toujours senti qu'elle était différente des autres. Détenant un secret 
suffisamment important pour mettre un terme à une race entière de démons, elle devient 
malgré elle un pion dans une lutte entre vampires et garous.

Styx, l'Anasso des vampires, brûle de désir pour Darcy. Il est prêt à tout pour la protéger de 
Salvatore Giuliani, le chef redoutable des garous. Ce dernier souhaite faire de Darcy sa reine... 

Mon avis


Le modèle de couverture est identique aux deux précédents tomes.
Ici, c’est Stix qui est représenté et, pour l’anecdote, je le trouve moins effrayant que Viper.

Pour ceux qui penseraient que le schéma de départ, un vampire arrogant et ténébreux tombe sous le charme d’un jolie jeune fille qui elle, au départ, n’est pas prête à tomber dans ses bras, et bien, oui, ce schéma est bien présent.
Malgrès cela, à aucun moment on a l’impression d’un déjà vu tant l’auteur à de l’imagination pour différencier ces histoires.
Stix n’est en rien comparable à Dante ou Viper, ormis que c’est un vampire, qui plus est le plus puissant de tous, l’Anasso et Darcy est unique dans son genre, elle n’a ni l’innocence d’Abby, ni la détermination de Shay.  C’est une jeune femme charmante et forte qui a la main sur le cœur.
Un peu plus d’action est présent dans ce tome, l’éternelle lutte Loup-Garou contre vampire.  Avec ici une originalité, la recherche de procréation afin d’évité la disparition totale des loup.
J’aime beaucoup l’écriture de l’auteur, elle a un style particulièrement fluide avec un don pour donner envie au lecteur d’avancer dans l’histoire.  Elle d’écrit à merveille les sentiments, de manière à ce que nous les ressentions et rien n’est écrit dans la vulgarité.
Certaines scènes sont plutôt hot, donc à ne pas mettre entre les mains des plus jeunes.
Plus j’avance dans cette sage, plus j’en deviens accro.


Renseignements.

Nombres de pages : 476
Format : Livre de poche
Editeur : Milady

Prix : 6,65 € Amazon


Résumé.

Les désirs obscurs déchaînent les plus folles passions...
Deux cents ans se sont écoulés depuis qu'Anna Randal s'est offerte à don Cezar lors d'une nuit de passion. Anna a alors été investie d'un pouvoir dont elle ne peut saisir la nature. Sa délicieuse rencontre avec la jeune femme a coûté cher à Cezar : deux siècles de pénitence.
Alors que les oracles lui ont ordonné de veiller sur Anna, Cezar est déchiré entre son devoir et son besoin de la posséder. Anna doit quant à elle choisir entre succomber à un désir ténébreux... ou accepter une destinée qui pourrait changer le monde pour l'éternité..

Mon avis.

Cezar et Anna, les deux protagonistes du quatrième tome de cette série, sont deux être profondément liés l’un à l’autre mais que tout sépare. A commencer par les Oracles, les « gardiens de l’ordre » du monde surnaturel qui ont puni Cezar pour avoir osez gouter Anna un soir, deux ans plutôt.
Voilà le point de départ de cette histoire où tout au long des pages, on vibre de leur passion et de leur amour.
Anna s’est sentie abandonnée par l’homme avec qui elle venait d’avoir une nuit d’amour et à juste titre puisqu’au petit matin celui-ci a disparut. Elle va vivre pendant deux cents longues années avec la frustration et la colère d’une femme abandonnée mais aussi avec la certitude que cette homme lui a fait quelque chose et que c’est pour ça qu’elle est devenue anormale, ben oui, qui vit pendant aussi longtemps en restant jeune.
Le destin, enfin pas vraiment, va faire que ces deux être vont avoir le loisir de se retrouver et cela nous conduit, nous lecteur, vers plus de 400 pages de passion, d’action, de colère, d’interrogations et de mysticisme.
Les scènes d’amour sont moins nombreuses que dans les précédents volumes mais l’attirance et la tension sexuelle entre les deux personnes est beaucoup plus palpable, voir même plus frustrant.
L’originalité de se tome tient de l’ennemi qui nous ramène dans loin en arrière, jusqu’au Roi Arthur (ne vous inquiétez pas il n’y a aucun spoiler dans cette révélation).
Ici l’auteur nous emmène dans une petite enquête assez intéressante ce qui est totalement différent des tomes précédents.
Du côté de l’écriture, les qualités de l’auteur que j’ai apprécié dans les tomes précédents sont toujours bien présentes.  Après ce quatrième tome, je ne ressens aucun essoufflement.



En bref : un quatrième tome qui vaut le détour et pousse à lire le suivant.



1 commentaire:

  1. Je me suis arrêtée à Jagr pour le moment et j'adore la série. Mais ma préférée reste la Confrérie de la Dague Noire ♥

    RépondreSupprimer