Découvrez les auteur belges

samedi 9 novembre 2013

Les danger de l'ombre, tome 1 - Le dernier espoir





Prix Amazon : 4,11 € (format kindle) et 14,22 € (broché)
Nombre de pages : 380



« Les apparences sont trompeuses... »
Au décès de Tess, la femme qui l'a élevée, Deliah Morgan croit vivre les pires instants de son existence. Le deuil est difficile et les cauchemars inexplicables qui hantent ses nuits, aussi. Mais le pire reste à venir lorsque la famille Wates fait son apparition en ville. Et avec eux, des événements étranges et des révélations sur un monde dont Deliah n'avait jamais soupçonné l'existence. Un monde qui risque bien de lui coûter la vie....





Tout d’abord je tiens à remercier chaleureusement Cindy Mezni pour cette découverte.

Je la remercie, non seulement pour m’avoir permis de lire son livre mais aussi pour m’avoir fait découvrir une très belle histoire.

Et pourtant, à la base, la Fantasy n’étant pas spécialement mon style de prédilection, ce n’était pas gagné.

L’histoire est très bien ficelée et suivie sans faux pas.  En effet, l’auteur reste fidèle à sa ligne de conduit du début à la fin de l’histoire. Pas question pour ses personnages d’être des girouettes et de changer d’avis à tout bout de champs, ils ont un but à suivre et le feront jusqu’au bout.
L’intégration d’éléments fantastiques dans un environnement on ne peut plus humain est une parfaite réussite.

Pour une fois, l’héroïne de l’histoire, une jeune fille humaine, ne tombe pas dans les bras du beau jeune homme sombre et charismatique dès le premier regard échangé. Non, Deliah, ne va pas sauter dans les bras de Garreth comme ça. D’ailleurs le jeune homme inspire une  série de sentiments contradictoires à la jeune fille.

Deliah a des attitudes normales pour une jeune fille de son âge qui vient de perdre la personne qui l’a élevée.  Elle est craintive face à des évènements qui sortent de l’ordinaire, comme toute personne normale le serait. Elle n’a rien d’une jeune fille amourachée  qui devient idiote fasse au beau mâle.
Et grâce à cela, l’auteur nous livre une magnifique histoire d’amour qui n'a rien de niait.

Je peux dire que ça fait du bien d’avoir un personnage qui se comporte comme toutes les jeunes filles humaines de son âge le feraient, avec ses craintes, ses doutes, ses peurs, ses joies et ses sautes d’humeur.

L’histoire étant écrite du point de vue de Déliah, on se rend encore mieux compte de la personnalité de la jeune fille, nous bénéficions de ses nombreuses interrogations car la jeune fille réfléchi beaucoup, mais aussi de ses sentiments.
Je me suis totalement prise au jeu et à la vie de Deliah.

Le rythme de l’histoire est soutenu sans être trop rapide, les informations sont distillées tout au long de l’histoire, faisant que l’on ne s’ennuie pas un instant.
L’auteur est parvenue à me faire complètement entrer dans l’histoire et  à me faire partager les sentiments des personnages.

J’ai complètement adhéré au style de l’auteur et à son écriture réaliste et très agréable.

Je n’ai qu’une seule question pour Cindy Mezni : A quand le tome 2 ?







4 commentaires:

  1. Ta chronique est la deuxième que je lis ^^ je pense que je vais me laisser tenter !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai aussi beaucoup aimé ce premier opus , vivement la suite .

    RépondreSupprimer
  3. J'avais bien aimé le style de l'auteur avec nephyr, je vais peut-être renouveler l'expérience avec celui-ci !

    RépondreSupprimer