Nouveauté à découvrir

mercredi 11 juin 2014

Premier round





Prix : 13,01 €
Nombre de pages : 120
Edition Persée


Si certaines personnes trouvent que leur vie n’est pas assez «pimentée», ce n’est pas le cas de Charlie Bronson qui attire les problèmes comme le Pôle Nord magnétique attire l’aiguille de la boussole !
Entre son travail d’enseignante, sa mère qui a décidé de lui trouver un mari, et ses amis pour le moins originaux, c’est tout juste si elle a le temps de se demander qui peut bien lui en vouloir au point de la menacer de mort.
Et comme si ça ne suffisait pas, son cœur balance entre deux amours…


Tout d’abord, je tiens à remercier les Editions Persée pour cette superbe découverte.

Vous avez besoin d’un livre qui vous rendra le sourire et qui vous fera penser que votre vie n’est pas si compliquez que vous le pensez ?
Alors lisez « Premier Round » de Asa Joak.


En effet, voilà un livre qui vous rendra le sourire car l'humour de bon gout y est omniprésent. Mais ce livre ne se résume pas à l’humour dont fait preuve son auteur, non loin de là, car cette histoire est, en fait, un suspens très agréable à suivre.
Qui en veut tant à cette charmante jeune femme ?
De plus, le cœur de Charlie est libre depuis longtemps mais voilà que les prétendants se bousculent au portillon pour notre plus grand plaisir.

Le caractère de Charlie est tout a fait délectable, elle fait preuve d'auto dérision et prend les choses avec légèreté et pourtant, elle aurait de quoi paniquer.  Tout ce qui lui arrive aurait bientôt fait de mettre les nerfs en pelote de n’importe qui, mais pas Charlie.
Il faut dire qu'on ne s'ennuie pas une seconde avec elle, il lui arrive tout le temps quelque chose, c’est surement pour ça qu’elle prend les choses avec autant de légèreté.

Le langage est familier, le vocabulaire simple et bien choisi. L'écriture est très fluide et agréable et remplie d'humour.
Déjà la couverture donne le ton et nous promet un moment de plaisir, promesse que le récit tien parfaitement.

Un petit mot sur la couverture.
Au premier regard, on sent l'humour de l'auteur et le côté qui peut faire sourire dans cette couverture se reflète parfaitement dans l'histoire.

1 commentaire: