Découvrez les auteur belges

mardi 23 septembre 2014

Ferme tes yeux Jessica





Titre : Ferme tes yeux Jessica
Auteur : Sandra Cardot 
Edition Persée
Nombre de pages : 104
Prix papier : 12,20 €

  

Jessica est une adolescente de treize ans.
Voici trois ans, elle a perdu son père dans un étrange accident de voiture auquel elle a survécu. Amnésique, elle essaie de surmonter le choc et de retrouver la mémoire. Sa mère et sa grande soeur la soutiennent de leur mieux.
Elle va aussi se faire une nouvelle connaissance : Ed, un corbeau fantastique. Il lui révèlera le pouvoir de télékinésie que son père lui a transmis. Elle apprendra ainsi à déplacer les objets par la seule force de sa pensée.
Ed la mettra en garde contre son ennemi juré, Samsara. Cet être des ténèbres se nourrit de la peur qu’il inspire aux êtres vivants.
En compagnie de Nicolas et Mélanie, ses deux meilleurs amis, Jessica devra retrouver la mémoire pour combattre le mal, tout comme son père l’a combattu avant elle.
Sandra Cardot est diplômée de l’Ecole Nationale Des Beaux-Arts de Grenoble (master) et du Conservatoire des Arts et Métiers en psychologie. Confrontée au départ soudain de son père, son intérêt pour le psychisme humain et pour la narration sous toutes ses formes a donné naissance à Ferme tes yeux Jessica....



Dans quel cadre ai-je lu ce livre ?

Je remercie les éditions Persée de m’avoir permis de découvrir cette surprenant histoire.

Qu’ai-je pensé de la couverture ?

La couverture est la première chose qui m’a attiré. Je l’a trouve mystérieuse, cette jeune fille derrière la silhouette d’un corbeau attire le regard.
De plus, elle est bien représentative de l’histoire


Quelques mots sur l’histoire

Jessica a perdu son père dans un accident de voiture et depuis ne peut se souvenir de ce qui c’est passé ce jour là.  Trois ans après cette perte, elle apprend qu’elle a hérité des dons de télékinésie de son père et qu’elle est en danger.

Mon avis général sur l’histoire

J’ai été très surprise par l’histoire, positivement surprise.  Cette histoire est classée dans la catégorie Fantasy et elle y a parfaitement sa place, on y trouve des pouvoirs magiques, des animaux qui parlent, des bons et des méchants.
Pendant ma lecture, j’ai trouvé que les idées étaient très bonnes mais parfois brouillonne et parfois « exagérée », ce qui rend la lecture par moment assez déconcertante.
Toutefois, arrivé à la fin du livre, tout prend son sens, et je vous assure que la fin est plutôt surprenante.

Au-delà de l’histoire fantastique, le thème de l’acceptation de l’absence est omniprésent tout au long de l’histoire.  La manière dont Jessica gère l’absence de son père est plutôt intéressante.

L’auteur parvient à nous plonger dans son histoire dès les premières lignes, à nous maintenir en haleine tout le long et nous offre une fin à laquelle on ne s’attend pas une seconde.  Le mélange parfait pour une bonne histoire.

Mon personnage préféré – Pourquoi?

J’ai beaucoup aimé Jessica, petite jeune fille de 13 ans ayant vécu un très gros traumatisme qui tente de continuer à vivre avec son amnésie et sa culpabilité.  Elle veut être forte, accepter et utiliser ses nouveaux pouvoirs pour défendre ses amis et sauver sa propre vie.  C’est une jeune fille très attachante.

Le personnage que j’ai détesté – Pourquoi?

On ne peut que détester le méchant de l’histoire, Samsara, le démon qui veut la peau de Jessica.  C’est un personnage vil, plein de haine, on le sent tout le long du livre.

Avis sur le style de l’auteur

L’écriture est assez agréable, elle est très fluide, les pages se tournent les unes après les autres sans vraiment qu’on s’en rende compte.  Les idées sont originales et très bonnes et nombreuses.  L’auteur a pas mal de talent même si, par moment, ses idées sont jetées un peu trop d’un coup et de façon brouillonne.
Malgré ces quelques petites « erreurs », ce roman de Sandra Cardot est une réussite.








3 commentaires: