Nouveauté à découvrir

jeudi 8 janvier 2015

100 000 canards par un doux soir d'orage




Titre : 100 000 canards par un doux soir d’orage
Auteur : Thomas Carreras
Editions Sarbacane
Nombre de pages : 300
Prix papier : 16,00 €



Anatidaephobia (n.f) : Peur panique à l'idée d'être observé, où que l'on se trouve, par un ou des canards.

Quand Ginger, globe-trotteuse américaine de 19 ans, débarque à Merrywaters - le bled le plus paumé d'Angleterre - pour participer à un festival de musique, elle est loin de se douter que les canards seront aussi nombreux dans le coin. Ni qu'ils commenceront à l'espionner.

Ni qu'ils représenteront, peut-être, un danger mortel.

LA SUITE ?
AH NON, C'EST TOUT, ON NE VOUS DIS PLUS RIEN !

Sachez seulement qu'aucun canard n'a été blessé pendant l'écriture de ce livre.
  


Dans quel cadre ai-je lu ce livre ?

Un immense merci aux Editions Sarbacane pour cette découverte tout à fait extraordinaire, surprenante et génial.

Qu’ai-je pensé de la couverture ?

Quand j’ai vu la couverture, je me suis dit « mais c’est quoi cette couverture » mais elle est drôle et complètement décalée, en totale adéquation avec l’histoire.

Quelques mots sur l’histoire

Ginger, une jeune américaine de 19 ans, veut participer au festival du Nightfest qui se déroule dans un petit village perdu en Angleterre du nom de Merrywaters.  Arrivée deux semaines avant le début du festival, Ginger se fait engager dans un pub.  Elle se liera d’amitié avec Eilenne, la fille du patron du pub, le Colonel, et jouera au plus malin avec Malcoln, le fil du Colonel.  Plus le temps passe et plus Ginger trouve que les choses sont étranges dans ce village, les canards l’observent étrangement et elle nourrit de plus en plus de doute sur la famille qui l’a accueillie dans ce petit village.

Mon avis général sur l’histoire

Voilà une histoire comme je n’en ai jamais lue.  Dès le début, on est impatient de suivre les aventures de Ginger dans ce petit village d’Angleterre mais vous ne soupçonnerez jamais ce qui va se passer.
Tout est délirant dans cette histoire, mais délirant dans le bon sens, vous irez d’étonnement en étonnement.
Un moment, je me suis dit que j’allais faire des cauchemars et qu’en plus, plus jamais je ne pourrais croiser un canard sans me détaler très vite. Mais au final, l’histoire est tellement bien montée et délirante qu’on ne peut que rire.
En plus dans ce livre, en dehors des personnages « anonymes » vous y croiserez des personnages réelles et bien connus, tel que Mig Jagger, Stevie Wonder, Les Villages People,…

Mon personnage préféré – Pourquoi ?
Je ne devrais pas avoir de personnage préféré, mais je vais quand même dire Eilenne, qui est pleine de courage et astucieux, notamment grâce à ses livres de zombies.

Avis sur le style de l’auteur

Je ne connaissais pas Thomas Carreras, bon je ne le connais toujours pas personnellement, mais j’adorerai le rencontrer au détour d’un salon ou d’une foire du livre afin de savoir comment il a eu la brillantissime idée d’écrire ce livre.
Cet auteur a une imagination qui dépasse l’entendement et il l’utilise avec intelligence pour nous fournir une histoire qui ne laissera personne indiffèrent et dont on se souviendra longtemps.
Mais en plus de son imagination plus que fertile, il donne à son texte toute la fluidité qui permet au lecteur de se noyer dans son récit, enfin pas se noyer dans la mare aux canards qu’il vaut mieux éviter, et ne pouvoir lâcher le roman qu’une fois arrivé au bout.  Tout dans ce roman est choisi avec réflexion que ce soit au niveau du langage, du style, des personnages où de l’ambiance.
Entre fils d’horreur et comédie, Thomas Carreras nous offre une histoire extraordinaire qu’aucun lecteur n’oubliera.



3



6 commentaires:

  1. La couverture et le titre marquent l'oeil en tout cas !! Je ne connaissais pas du tout cet auteur mais après avoir vu ton avis je suis curieuse de découvrir ce livre qui a l'air très intriguant !!

    RépondreSupprimer
  2. Tout le monde a l'air de passer un drôle de moment avec ce roman, je suis impatiente de le lire ^^

    RépondreSupprimer
  3. A force d'en entendre parler un peu partout, ça me rend curieuse donc peut-être que je le lirai :)

    RépondreSupprimer
  4. Perso, la première de couverture ne me plait pas tellement... Mais, j'ai bien apprécié cette folle histoire ^^

    RépondreSupprimer
  5. Je suis bien curieuse de ce livre depuis quelques jours ... Je vais peut être craquer ^_^

    RépondreSupprimer
  6. J'aimerai beaucoup découvrir ce roman =)

    RépondreSupprimer