Découvrez les auteur belges

jeudi 5 février 2015

Sinder, tome 1, Expérimentation





Titre : Sinder, tome 1, Expérimentation
Auteur : Jane Devreaux
Nombre de pages : 168
Prix numérique : 3,88 €



(en anglais sin signifie péché et sinder signifie cendre)

Une rumeur peut faire de vous quelqu’un de populaire, quelqu’un de dangereux. Une rumeur peut tout changer.
Ses yeux noirs trop grands et trop maquillés en ont déjà fait trembler plus d’un. On raconte que ses parents sont en prison, qu’elle a tabassé à mort un mec qui a osé se moquer de son prénom. Elle, c’est Sandre River.
Il est le beau rugbyman populaire. Celui qui sort avec la sublime et trop prude Marcy Cheparde, celui qui fait baver d’envie toutes les filles. Lui, c’est Josh Anderson.
Jamais, Sandre ne reconnaitra qu’il lui plait. Jamais, Josh n’avouera que ses hormones sont en ébullitions. Une seule provocation de Sandre va suffire à bouleverser leurs vies. « Tu veux un conseil, trouve-toi une fille, n’importe laquelle, vide tes bourses et remet la machine à penser en route. »

Qui aurait pu imaginer que ces mots donneraient naissance à une incroyable histoire d’amour ?


Dans quel cadre ai-je lu ce livre ?

Je remercie chaleureusement Jane Devreaux de m’avoir proposé de découvrir son roman.

Qu’ai-je pensé de la couverture ?

La couverture est très sensuelle.

Quelques mots sur l’histoire

Sandre est une jeune fille rebelle qui tient à tenir tout le monde le plus éloigné d’elle possible.  Ainsi elle s’habille bizarrement avec des vêtements informe et trop grand pour elle et se maquille outrageusement les yeux.
Au lycée, tous semble la craindre et surtout tout le monde la fuit.
Josh, lui est très populaire, il est beau, sportif et il est le petit amis de les très coincée Marcy.
Rien ne devrait rapprocher ces deux jeunes gens, mais c’est sans compter un exposé à faire en commun et l’appel incessant de leurs hormones.

Mon avis général sur l’histoire

J’ai vraiment adoré ce premier tome.  On apprend à connaître les deux jeunes gens, leur attente, leur désir.  Tout deux en plein dans l’âge où la sexualité s’éveille et ou les frustrations naissent.
J’aime beaucoup l’idée que deux jeunes gens peuvent se rapprocher alors que rien ne devrait le permettre.  Et puis, petit à petit, Josh va être de plus en plus attirée par la jeune fille et elle-même va laisser s’effriter le mur qu’elle s’est construite autour d’elle.
Mais cette histoire est plus profonde qu’une simple attirance entre Josh et Sandre.  Sandre est une jeune fille brisée et Josh un jeune homme prisonnier de son image de fils parfait.
Ce livre est un New-Adult comme je les aime, plein de surprise, de romance et de sentiment.

Mon personnage préféré – Pourquoi
J’ai été très touchée par Sandre.  Elle s’est construite une carapace immense afin d’empêcher qui que ce soit de l’approcher et de ne plus souffrir.  Malgré son passé, elle reste pourtant forte.  Mais on ressent bien, que comme tout le monde, elle aussi a besoin d’être aimée.

Avis sur le style de l’auteur

Aux premières pages, j’ai été un peu déstabilisée par le langage très familier et brute de décoffrage de l’auteur, mais quand on avance dans l’histoire et qu’on commence à connaître Sandre, on se rend compte que ce langage correspond parfaitement au personnage. Et ça marche, j’ai totalement adhéré.
Une fois passé le premier étonnement, on découvre un style qui est en total accord avec l’histoire, un style franc sans faux semblant et très agréable.
Jane Devreaux n’a pas peur d’appeler un chat, un chat tout en transmettant une multitude de sentiment dans son écrit.
De plus, elle nous offre une fin époustouflante qui vous laisse par terre.


Il me reste juste un petit problème.  Quand pourra-t-on découvrir la suite des aventures de Sandre ?



2 commentaires:

  1. Ce livre est dans ma PAL et je pense que je vais l'attaquer dès ce week-end !! Ton avis me donne vraiment envie de le commencer !!

    RépondreSupprimer
  2. Un premier tome qui me tente bien :D

    RépondreSupprimer