Découvrez les auteur belges

mercredi 6 janvier 2016

Les auteurs belge : Aspi Deth


En Belgique, nous avons des auteurs de talent que j'ai découvert cette année.  Et oui, il n'est jamais trop tard. Afin de vous les faire découvrir, j'ai décider de réaliser une série d'articles qui leur seront dédiés.


Aspi Deth est la première auteur que j’ai contacter pour cette nouvelle rubrique consacrée aux Auteurs belges et je la remercie d'avoir accepté de répondre à mes questions.


Aspi est une jeune auteur belge (Bruxelloise) auto-éditiée que j’ai rencontré pour la première fois au Salon du livre d’Ouffet où j’ai complètement craqué autant sur la couverture du premier tome de sa série, Les Velazqès que sur son sourire.

Mon avis sur le tome 1                  Mon avis sur le tome 2


Dès le départ de ma lecture je suis tombée sous le charme de sa série où la qualité de la romance n’a d’équivalent que les intrigues mafieuses.

Ensuite j’ai eu le bonheur de revoir Aspi à Blegny, où je me suis procurée la seconde partie des Velazquès et ensuite à Livre Mon’s.  Chaque rencontre n’a fait que confirmer la gentillesse et la disponibilité de cette auteur de talent.



Ce 20 décembre sortait le premier tome de sa nouvelle série, Rebels, #La Sélection, un véritable bonheur de lecteur.

Je me dois de préciser qu’Aspi Deth faith tout elle-même, elle est véritablement maître, non pas de son destin car comme tout auteur, c’est vous ces lectueurs qui êtes maître de son destin mais bien de ses choix et de ses sorties.

Sans aucune hésitation, Aspi a accepté de se prétêr à l’exercice questions/réponses que je lui ai proposée.  Je vous laisse découvrir ses réponses, j’espère ainsi que soit vous la découvrirez, soit vous en en apprendrez un peu plus sur elle.

Questionnaire

- Ce métier n’est pas facile et la concurrence ne manque pas, comment décrivez-vous l’ambiance entre auteurs ?
Il existe probablement de la compétitivité entre certains auteurs de genre.
Personnellement, je me considère un peu comme un auteur hybride car mes romans sont un mélange de genres.
En ce qui me concerne, je passe des moments inoubliables avec d'autres écrivains lors des salons littéraires (nos moments de folie sont d'ailleurs visibles via ma chaîne Youtube).

- La Belgique est un petit pays, pensez-vous que les contacts entre les auteurs belges sont plus privilégiés ou plus facile par rapport aux auteurs d’autres nationalités ?
Je pense que beaucoup de contacts et d'amitié se créent via internet et nos pages FB respectives dans un premier temps, mais mes contacts sont aussi bons avec les auteurs Belges qu'avec les Français. Néanmoins, nous sommes un groupe d'auteurs qui nous retrouvons à chaque foire du livre alors évidemment, cela crée des amitiés toutes particulières.

- Accordez-vous de l’importance à ce qui s’écrit sur le net, notamment par les blogueurs, sur vos livres ?
Oui, j'essaie de ne manquer aucune publication sur mes romans et prends toujours le temps de remercier le chroniqueur/booktuber.

- Diriez-vous que le travail des blogueurs, toujours plus nombreux, est plutôt positif ou plutôt négatif pour les auteurs ? Pourquoi ?
Je pense que les blogs littéraires sont positifs car ils motivent, entre autres, les plus jeunes à découvrir la lecture.
En tant qu'auteur, je pense également que cela permet d'avoir des avis sur nos romans et de renforcer la communauté des intervenants du milieu du livre.

- Pensez-vous que la proximité et l’échange avec vos lecteurs soient importants et apportent quelque chose de positif dans votre carrière ?
Pour moi, cela est essentiel. Lorsque je reçois un message d'un lecteur ou un avis d'un chroniqueur, cela embellit ma journée et me motive à m'investir davantage dans mon activité d'écrivain.

- Participez-vous avec enthousiasme à des salons ou foires littéraires ?
Evidemment ! C'est d'ailleurs pour cette raison que j'essaie autant que possible de participer à des Foires du Livre car il n'y a rien de tel que de rencontrer ses lecteurs. Cela crée un souvenir tout particulier. Par exemple, nous nous étions rencontrées au Salon du Livre d'Ouffet. Nous sommes revues au salon littéraire de Blégny-Mine et nous avons eu la chance de se voir à nouveau à Mon's Livre, dernièrement.
J'ai hâte de te revoir à nouveau (prochain rdv : la Foire du Livre de Bruxelles^^).


- Préférez-vous un petit salon regroupant quelques auteurs et permettant une forte proximité avec un public restreint ou un gros salon où le public est nombreux ?
J'aime les deux. Disons que je tiens à être présente dans de plus petits salons pour la bonne ambiance et le temps que cela me permet de passer avec mes lecteurs. Néanmoins, certains grands événements sont riches en rencontres et en émotion.

- Votre maison d’édition vous impose de choisir un style littéraire et de vous y cantonner. Acceptez-vous ? Si oui, lequel choisissez-vous ?
Je peux "jouer le jeu" et écrire un roman d'un genre qui n'est pas le mien, mais il ne faut pas que cela soit "imposer". Je pense que, pour fournir un roman de qualité, il faut être enthousiasmé par le projet.
Mais il existe différents défis que j'aimerais me lancer comme celui d'écrire un texte court d'épouvante... ou un roman Young Adult. Qui sait ? Peut-être un jour...

- Vous pouvez écrire en duo avec un autre auteur (belge ou non), qui choisissez-vous ?
Il y a de nombreux auteurs avec lesquels j'aimerais collaborer. Je pense que je citerais Amheliie <3

- Quel est l’endroit où vous préférez être pour écrire ?
Sur mon lit entouré de mes chats qui surveillent que je travaille sur mon PC portable (ce qui est un peu ironique étant donné que mon mari s'est cassé la tête pour que j'ai un bureau/pièce d'écriture à ma disposition :)

- Votre vie personnelle influence-t-elle vos écris ?
Uniquement mon rythme d'écriture car j'ai un travail très prenant. Je n'ai donc pas toujours autant de temps que je le souhaite pour écrire/ gérer mes réseaux sociaux/interagir avec mes lecteurs. Heureusement, je dors très peu...

- Lequel de vos personnages vous ressemble le plus ? Pourquoi ?
Etonnement, je dirai qu'il s'agit de Ricardo par rapport à son questionnement sur sa famille ou encore Vigdis dans sa vision du monde.

Cinq réponses du coeur
- Un auteur ? Lily Saint-Germain, j'adore cette nana ! 
- Un roman ? Dernier jour d'un condamné de Victor Hugo.
- Une époque ? J'aime beaucoup l'époque de la prohibition et les années fards de la mafia.
- Un genre littéraire ? La romance en sens large.
- Une devise ? La famille, c'est tout ce qui compte... Oh non, ça, c'est celle de mes Velázquez^^

Un petit conseil à ceux qui souhaiterait se lancer dans l’aventure de l’écriture ?
1. Ecrivez le livre que vous souhaiteriez lire.
2. Remettez-vous en question.
3. Bougez-vous les fesses et allez à la rencontre de vos lecteurs.
Oups, ça fait trois !

Voilà, j'espère que vous avez apprécié cette première interview d'une auteure belge.  Si vous souhaitez, suivre et/ou découvrir Aspi Deth, je vous mets ses liens professionnels

Son blog pour suivre ses actus :
http://www.aspideth.com/

Son Facebook :
http://www.facebook.com/AspiDeth

Son Twitter :
http://www.twitter.com/AspiDeth
@AspiDeth

Son email professionnel :

aspideth@gmail.com

1 commentaire:

  1. J'ai lu le tome 1 des Velazquez et j'ai beaucoup aimé. J'ai hâte de me plonger dans le tome 2 :)
    J'ai découvert une super histoire et une belle auteure.

    RépondreSupprimer